L'auteur phare (3)

Embarquez tous les quinze jours avec moi pour découvrir, ou redécouvrir, les auteurs emblématiques de ce blog, les coups de coeur, les favoris, bref, les auteurs qui me font fondre avec leur plume.

 

L'auteur phare de cette semaine : DAVID FOENKINOS

http://lecatalog.com/le-potentiel-enchanteur-de-david-foenkinos/

http://lecatalog.com/le-potentiel-enchanteur-de-david-foenkinos/

 

Petite bibliographie

David Foenkinos est né en 1974. Après des études de lettres à la Sorbonne et des cours de guitare donnés à ses élèves, il écrit plus d’une douzaine de romans, plus ou moins connus du public. Ses plus grands succès sont Le potentiel érotique de ma femme (paru en 2004 chez Gallimard), Qui se souvient de  David Foenkinos ? (paru en 2007), La délicatesse (paru en 2009) et Les souvenirs (paru en 2011).

Il a lui-même adapté son roman La délicatesse au cinéma avec son frère Stéphane Foenkinos. Ce roman est à ce jour son plus beau succès, avec pas moins d’une dizaine de prix.

Ses romans sont traduits dans une trentaine de pays et le succès lui sourit chaque jour un peu plus.

 

Mes lectures 

Ce qui frappe quand on lit David Foenkinos, c’est son style si particulier. Avec humour, il traite les petits soucis de la vie, le temps qui passe, les difficultés de l’amour. Premier roman lu, Le potentiel érotique de ma femme est un concentré de fantaisie et d’ironie. Loufoque, ce roman narre les aventures d’Hector, atteint de la collectionnite, qui rencontre la femme de sa vie. Il croit se débarrasser de sa maladie, mais finit par collectionner… sa femme ! En effet, Hector trouve en elle un érotisme et une sensualité infinis. D’où le titre, surprenant et décalé, qui attire immanquablement le lecteur vers ce petit trésor d’écriture.

Par la suite, j’ai découvert La délicatesse. Après avoir entendu des avis négatifs sur le film, j’étais curieuse de voir ce que le roman valait. Je n’ai pas été déçue ! Au contraire, j’ai fondu devant la plume délicate et subtile de David Foenkinos. J’ai beaucoup apprécié sa manière d’aborder les histoires d’amour avec un humour décalé, une émotion qui me submerge et une finesse d’écriture incroyable.

Le film, réalisé par son frère Stéphane Foenkinos, est excellent. Je me suis trouvée très sensible aux aventures sentimentales de Nathalie et ses prétendants. Un vrai délice de complicité, de beauté, de sensualité déguisée.

Bref, au-delà de sa manière d’aborder le monde, c’est la sensibilité et l’humour de l’auteur qui m’attirent le plus. Je vous recommande ses romans, bien que parfois jugés « étranges », qui sont, pour moi, à qualifier de loufoques, pétillants, drôles, sensibles, émouvants… mais certainement pas « étranges » !

Retour à l'accueil