Lectures de juillet 2013

Bonjour!

Petit bilan rapide de mes six lectures de juillet (soit 1812 pages lues), avec pour commencer le mois : Stone Island d'Alexis Aubenque. Il s'agit d'un roman policier à suspense vraiment passionnant. J'ai été happée par l'histoire et les personnages. On découvre l'intrigue petit à petit en suivant alternativement quelques uns des personnages principaux qui forment un ensemble complexe et intriguant.

Le mois se poursuit avec le tome un d'Intuitions de Rachel Ward. J'ai été plutôt déçue par cette lecture un peu trop enfantine dirons-nous, et qui traîne parfois en longueur. Pourtant, la fin est intéressante et réussie.

J'ai ensuite profité de mon voyage en train pour lire (et quasiment terminer au cours du trajet) Amsterdamnation et autres nouvelles de Tatiana de Rosnay. Comme d'habitude avec cette auteur, c'est bouleversement d'émotions, renversement de sentiment et bouillonnement de personnages fascinants. Un très bon moment de lecture.

A moitié dans la piscine, j'ai pu lire Des souris et des hommes de John Steinbeck. Je n'ai pas trop aimé cette lecture, je l'avoue. Le début est lent et sans grand intérêt pour moi. Mais il faut le dire, j'ai été profondément bouleversée par le dernier chapitre de ce roman culte. Tant d'émotions en si peu de mots, c'est incroyable. Tout le roman prend son sens et sa valeur grâce à cette fin en apothéose.

La lecture qui a suivi sortira le 22 août aux éditions de l'Olivier : La grâce des brigands de Véronique Ovaldé est un roman passionnant qui met en scène Maria Cristina, une jeune fille un peu perdue qui rêve de devenir écrivain. Le roman d'une vie, emporté par le style épuré et novateur de l'auteur. Très réussi. (ma chronique sur Café Powell le 22 août et sur le blog une semaine plus tard!)

Et enfin, le mois fini en beauté avec THE coup de coeur du mois et de l'année déjà écoulée : Le coeur cousu de Carole Martinez (dans sa petite pochette acidulée de l'été signée Folio). Une fresque familiale formidable, une plume poétique bourrée de talent, des personnages colorés, de la magie, des mystères et des secrets de famille... Grandiose!

Ainsi s'achève mon mois de lecture sous le chaud soleil et le doux vent du littoral. J'ai hélas oublié la biographie de Léonardo DiCaprio à la maison, du coup je ne peux pas l'avancer... Tant pis, Léo attendra la rentrée!

J'ai encore de très belles lectures en perspectives pour ce mois d'août : Le système Victoria, Moi l'indien, Donne moi ton coeur, Silas Marner et Le chuchoteur... De quoi me faire vibrer de plaisir pour le mois ensoleillé à venir!

Bonnes lectures à vous et merci de votre fidélité mois après mois!

Retour à l'accueil