Communiqué de presse : La grâce des brigands

Maria Cristina Väätonen a seize ans lorsqu’elle quitte la ville de son enfance, une bourgade située dans le grand Nord, entourée de marais et plongée dans la brume la plupart de l’année. Elle laisse derrière elle un père taciturne, une mère bigote et une sœur jalouse, pour s’installer à Santa Monica (Los Angeles).
C’est le début des années 70 et des rêves libertaires. Elle n’a pas encore écrit le roman dans lequel elle réglera ses comptes avec sa famille, et qui la propulsera sur la scène littéraire. Et elle n’est pas encore l’amante de Rafael Claramunt. Séducteur invétéré, cet excentrique a connu son heure de gloire et se consacre désormais à entretenir sa légende d’écrivain nobélisable.
Est-il un pygmalion ou un imposteur qui cherche à s’approprier le talent de Maria Cristina Väätonen?

Une famille toxique, une comédie américaine, quelques trahisons, un remblement de terre sont quelques-uns des éléments qui composent cette histoire au dénouement imprévisible – comme dans la vraie vie. Avec ce livre doué d’une énergie littéraire peu commune, Véronique Ovaldé s’éloigne de l’univers du conte et nous donne un pur roman.

 

Véronique Ovaldé a publié : Le Sommeil des poissons (Seuil 2000), Toutes choses scintillant (Éditions de l’Ampoule 2002), Les hommes en général me plaisent beaucoup et Déloger l’animal (Actes Sud 2003 et 2005).

Aux Éditions de l’Olivier : Et mon cœur transparent (prix France Culture-Télérama 2008), Ce que je sais de Vera Candida (Grand Prix des lectrices de Elle 2010, prix France Télévisions 2009, prix Renaudot des lycéens 2009) et Des vies d’oiseaux (2011).

 

La grâce des brigands sera en librairie le 22 août 2013.

Retour à l'accueil