Voici mon humble participation au concours organisé par Lou sur son blog : MyLouBook

 

42893-ecole-eleve-crayon-style-livre-cahier-enseignant-l

 

Une parfaite journée parfaite

 

Le principe d’une journée pluvieuse c’est que ça mouille. On a donc pas envie de sortir, bouger, ou quoi que ce soit qui nécessite d’affronter... l’EAU (« Oh mon dieu naan : je vais friser ! »). Mais on ne va tout de même pas se tanner devant la télé avec une plaque de chocolat noir 75% ou s’avachir comme une crevette rose devant un pot de glace et un écran d’ordinateur (faut pas déconner non plus : ça fait grossir tout ça !).

Mais que fait-on alors ? Un écran (quel qu’il soit) ça abrutit, sortir ça mouille... Il faut donc trouver LA solution. Et hier, mercredi 31 mars, j’ai trouvé THE solution (et oui, je suis trop une big boss). J’ai donc décidé de m’attaquer à ma PAL (n.f. pile à lire, abréviation PAL = ensemble des livres que l’on a chez soi mais qu’on a pas encore lu). Etant bibliophile psychotique (et un peu psychopathe !), vous imaginez bien que ma PAL faisait la taille du Mont Everest en plein milieu de ma chambre d’étudiante en DUT métiers du livre.

(Petite présentation partielle de ma personne avant de continuer : Sandrine, 20 ans, pleine de vie et d’imagination, avec un manque d’estime de soi incalculable, bref : une ratte de bibliothèques aux cheveux en bazar et aux lunettes en cul-de-bouteille).

Revenons à ma fantastique parfaite journée parfaite. Hier donc, m’attaquant à ma PAL, j’ai pris le premier de la pile : « Les Sang-d’Argent » de Melissa de la Cruz (pour ceux qui ne connaisse pas : une bande de vampires en pleine puberté qui découvre les joies de la vie « à crocs » sur fond d’attaques démoniaques). Tandis que le sang coulait à flot, que les larmes inondaient la moquette et que le gloss se répandait sur les nuques frêles, je m’aperçut que midi avait sonné. Ni une ni deux : me voici dans la cuisine en train de me faire un petit lunch diététique (bouillon de légumes et bouillon de poule...). La tête toujours pleine de vampires sexy, évidemment.

Une fois cette lecture achevée (une demi-heure après mon lunch). Je me suis attaquée au deuxième livre de ma PAL : « Serpentine » de Mélanie Fazi. Un pur bonheur ! Moins de sang, de larmes et de gloss. Plus d’encre, de sueur et de noirceur.

.......................

.......................

.......................

Je pourrais vous énumérer ainsi la liste des livres que j’ai lu en cet hier pluvieux, mais ce serait super long : et j’ai pas que ça à faire [grosse flemme...].

Vous devez vous demander : quel est l’intérêt de ce texte débile ? Gagner un concours ? Non ! (Enfin si un peu quand même...).

En fait, j’aimerais vous faire part de mes secrets pouvoirs de magicienne. Car sans vous en rendre compte : vous avez succomber aux charmes puissants de ma magie. Je m’explique : pendant que vous lisiez consciencieusement mes lignes ô combien intéressantes, vous ne vous concentriez pas sur autre chose, donc pas sur votre propre participation au concours, ni aux autres participations... ahaha !!! Détournez l’attention : là est toute l’astuce !

Une journée pleine de magie et de livres, voilà ma parfaite journée parfaite !

Retour à l'accueil