abc2012

 

 

Un très grand merci aux éditions Matagot

 

 

http://www.leshistoiressansfin.com/tl_files/lhsf/images/couverture/Apocalypsis_tome2.jpg

 

 

La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse. Ils n'épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ?

 

Eli Esseriam publie, avec Apocalypsis, sa première oeuvre. Infirmière de profession, elle est néanmoins plongée depuis toujours dans le monde de l'écriture, qui était son moyen d'évasion et d'expression le plus évident. Elle a travaillé particulièrement aux urgences et en psychiatrie, et a fait un court passage en milieu carcéral, où elle a côtoyé des tueurs en série et autres psychopathes. Cet univers l'a inspirée pour certains passages d'Apocalypsis. C'est sans doute le milieu médical, avec l'omniprésence de la souffrance et toutes les anecdotes épiques, burlesques ou sanglantes, qui lui a donné envie d'écrire.

 

_________________________________________

 

J’avais beaucoup aimé le tome 1, et ce second tome a su tenir ses promesses. On découvre le deuxième Cavalier de l’Apocalypse : Edo Halilovic, Cavalier Rouge. Il s’agit d’un adolescent violent, en marge de la société, un brin psychopathe et complètement antisocial. Ce personnage est vraiment fascinant car il évolue de manière significative au fil du récit : il découvre peu à peu qui il est, en apprend plus sur son destin et côtoie aussi des êtres qui vont changer sa vie.

 

Tout d’abord il y a son petit frère, une petite brindille qu’Edo se doit de protéger coûte que coûte. La relation ambiguë avec ses parents, et notamment sa mère, explique en quelque sorte la personnalité d’Edo (en dehors du fait qu’il s’agisse du Cavalier Rouge). Il rencontre également un psychologue qui va lui apprendre à maîtriser ses émotions, sa colère en particulier. Et enfin deux jeunes filles : Noémie, une camarade de classe, et Alice, le Cavalier Blanc qui lui apparaît par la pensée. Par la même, on découvre qu’Alice a dû développer son pouvoir car elle peut ainsi communiquer avec Edo, et lui permettre de la retrouver.

 

La fin de ce deuxième volet met en évidence les enjeux de l’Apocalypse et le rôle des Cavaliers dans cette fin du monde ainsi que les ennemis qu’ils vont devoir affronter.

 

Le seul petit bémol serait que le texte est un peu trop oral, mais après tout, nous sommes dans la tête du jeune Edo (adolescent sans cœur et avec peu d’éducation) donc l’oralité est de mise. De même, le premier tome se déroulait dans la tête d’Alice, jeune fille très intelligente et qui se nourrissait de toutes sortes d’informations : on suivait ainsi le cours de ses informations et les déductions de la jeune fille au fil des pages.

 

Par ailleurs, à nouveau desservi d’une très belle couverture, le livre en tant qu’objet est juste magnifique !

 

En bref, n’hésitez pas à vous plonger dans l’aventure !

 


379-1099-thickbox379-1099-thickbox379-1099-thickbox379-1099-thickboxdemi

 

 

Tome 1 - Cavalier Blanc : Alice

Tome 2 - Cavalier Rouge : Edo

Tome 3 - Cavalier Noir : Maximilian

Tome 4 - Cavalier pâle : Elias

Tome 5 - Omega (septembre 2012)


Retour à l'accueil