"Cinquante nuances plus sombres" de E.L. James

Bon... l'histoire vous la connaissez : Anna est initiée aux plaisirs de la chair par un Christian un tantinet obsédé et complètement paranoïaque. Dans ce second volet, et bien, euh… J’avoue m’être ennuyée à mourir. Encore le premier tome je dis d’accord j’ai été séduite par « l’intrigue », mais là honnêtement je suis restée sur ma faim. L’histoire n’avance pas des masses, des péripéties arrivent comme ça d’on ne sait où, les personnages secondaires sont tellement secondaires qu’on se demande si Christian et Anna ne vivent pas dans une bulle magique qui les protège de toute interférence du monde extérieur.

Autre invraisemblance : Christian ne travaille-t-il jamais ? Certes Anna va de temps en temps au boulot (elle devient même éditrice alors qu’elle vient d’être embauchée comme assistante, mais passons sur le côté « je vis chez les bisounours et je vous emm* »), mais lui, tout de même à la tête d’une entreprise qui vaut des milliards, ne semble pas si passionné que ça par son travail.

Ensuite, je veux bien croire que le sexe soit une part importante d’une histoire d’amour, surtout s’il s’agit d’un roman érotique, mais tout de même. Sont-ils seulement humains ?

Bref, peu convaincue par ce deuxième tome. 

Retour à l'accueil