"Eutopia" de Jean-Marie Defossez

 

Une apocalypse a anéanti la vie sur Terre. Seuls 1300 privilégiés ont survécu grâce aux prouesses de la science et au fameux CSS (Conseil Suprême Scientifique). Dans leur petite bulle, les 1300 vivent dans l’oisiveté la plus complète, se réincarnant tous les 50 ans dans des corps plus jeunes. Stériles, sans ambition et surtout obéissants, ils acceptent sans rechigner la suprématie de ce mystérieux groupe scientifique. Pourtant, Orian est différent. Récemment réincarné, il se rend compte que quelque chose cloche, quelque chose ne fonctionne pas dans cette société étrange. Il doute. Quand une travailleuse de l’extérieure (une machine ? une humaine génétiquement modifiée ?) fait irruption dans la chambre de sa fiancée, leur vie bascule. Les amoureux suivent la jeune Wouane à l’extérieur. La vie est-elle donc possible en dehors d’Eutopia ? Et si le CSS n’était qu’une grosse farce ?

 

Jean-Marie Defossez n’y va pas de main morte. Economie destructrice, argent sale (le grand méchant est un magnat de la finance pas sympa du tout), pouvoir, égoïsme, règles écologiques de base bafouées… tout y passe. Eutopia n’est pas un roman complexe, ni un roman pour un roman. C’est un texte qui se veut engagé, et donc qui expose les faits terribles qui bouleversent l’écologie et l’économie actuelles. L’auteur nous gratifie même de notes de bas de pages explicatives, parfois assez longues, pour appuyer ses propos et compléter la narration.

 

Ainsi, ce n’est pas le style qui est important avec ce roman. Ce dernier est ma foi assez simple, et accessible aux plus jeunes (dès 11 ans je dirais). L’auteur ne s’épuise pas en tournures compliquées ou en scénarisations sans queue ni tête, offrant aux lecteurs une appréhension aisée de son récit et facilitant ainsi l’accès au fond, sans doute plus important à ses yeux.

 

En résumé, si vous êtes un habitué de Proust, ce livre est peut-être trop simpliste pour vous. Si vous êtes un dévoreur de livres jeunesse, vous allez apprécier. Si vous souhaitez éveiller votre ado rebelle aux grandes questions du monde, offrez-le-lui pour Noël. Et enfin, si vous êtes vous-mêmes concernés par l’écologie et l’égalité dans le monde, vous allez adorer. 

 

Retour à l'accueil