"Je suis l'arbre qui cache la forêt" d'Alice de Poncheville

 

Eli est persuadée que sa mère, George, est une sorcière. D'ailleurs, tout le monde en ville en est sûr. Alors, au lycée, les camarades d'Eli lui mènent la vie dure : insultes, brimades... rien ne leur échappe. Pourtant Eli ne souhaite qu'une chose : vivre une vie normale, malgré la pauvreté, malgré ses petits frères qui parlent une langue imaginaire, malgré son père mort, malgré son beau-père absent, malgré sa mère illuminée... Malgré tout ça, Eli rêve d'une vie simple, entourée des arbres qu'elle chérit de tout son coeur.

 

Etonnée. Je me suis trouvée comme deux ronds de flanc avec cette lecture. Je m'attendais à une histoire tout à fait différente, une histoire de magie rocambolesque avec fées et lutins en prime. Et bien non. Mais, loin d'être décevante, cette lecture fut pour moi un excellent moment. Bref, mais intense. L'auteure nous fait pénétrer le quotidien d'Eli et de sa famille. L'histoire aurait pu arriver à n'importe quelle jeune fille de quinze ans, un peu mal dans sa peau, un peu ailleurs, un peu seule... 

 

Le style est efficace et sans détour. Eli nous raconte son histoire avec son langage d'adolescente, ses manières encore enfantines et un petit quelque chose de très mature. Car avec une mère pareille, il a bien fallu qu'elle prenne les choses en main ! Surtout avec deux jumeaux terribles qui font des misères autour d'eux. 

 

Bref, une histoire surprenante et émouvante qui se lit vite et bien. A découvrir à L'Ecole des Loisirs

 

 

Retour à l'accueil