copyright : David Ignaszewski-Koboycopyright : David Ignaszewski-Koboy

copyright : David Ignaszewski-Koboy

 

Nicolas Kolt est le célèbre auteur de L'enveloppe. Le succès retentissant de ce roman, son adaptation au cinéma et les milliers de lecteurs ont transformé le jeune homme tranquille et amoureux en un accro des réseaux sociaux, des femmes et du luxe. Alors qu'il prétend écrire son nouveau livre, il décide de passer quelques jours de vacances dans un hôtel luxueux avec sa petite amie Malvina. Pourtant, la nostalgie s'immisce dans son petit séjour romantique. Il repense aux évènements qui l'ont inspirés quelques années plus tôt : la mort de son père, la découverte de la véritable identité de ce géniteur absent. Bref, Nicolas se retrouve seul, tandis que tous ses proches lui tournent le dos.

 

Il adorait interagir avec son personnage. Beaucoup de lecteurs pensaient qu'elle existait vraiment, et que Nicolas l'avait mise dans son livre après l'avoir rencontrée. Il ne démentait pas, amusé.

p.169

 

J'ai eu la chance de recevoir ce roman à Noël. Vous imaginez le bonheur que cela a été pour moi de me lancer dans la nouvelle histoire signée Tatiana de Rosnay, ma plume favorite du moment. Le papier avait l'odeur sucrée d'une bande dessinée. 

 

A l'encre russe, c'est l'histoire d'un homme beau, riche et victime de son succès. La tornade Margaux comme il l'appelle. Margaux c'est le personnage de son roman. Margaux c'est son idéal féminin, mais aussi son propre miroir. 

Le roman de Tatiana de Rosnay se construit autour du portrait de Nicolas. Elle distille des éléments descriptifs de-ci de-là à travers de nombreux flashback, des récits enchâssés, des souvenirs perdus. Le lecteur se familiarise avec Nicolas, ce Nicolas que l'on aime ou que l'on adore détester. Ce Nicolas qui ne laisse pas indifférent. 

Secret de famille, processus d'écriture, amour propre, tragédie... Nicolas subit, impuissant, les péripéties imaginées par la malicieuse Tatiana de Rosnay. Elle aborde avec précision les différentes étapes de l'écriture d'un ouvrage, de l'élément déclencheur à la publication en passant par la phase d'écriture fiévreuse. 

La vie c'est un peu comme écrire. La vie c'est une intuition, un choix, une ascension. La vie est faite de chutes, de mésaventures, de joies et de rencontres. Nicolas s'en rend finalement compte, mais à quel prix ?

 

Alors oui, ce roman est une réussite. Le petit bout d'une vie, d'un homme, alors que tout bascule. 

 

 

379-1099-thickbox379-1099-thickbox379-1099-thickbox379-1099-thickboxdemi

Retour à l'accueil